Système d'information géographique à Douala

  • Partenaires au Nord : Région Grand Est, Agence française de développement (AFD), Ville et Eurométropole de Strasbourg, École nationale du génie de l’eau et de l’environnement (ENGEES)
  • Partenaires au Sud : Communauté urbaine de Douala (CUD)

Le système d’informations géographiques (SIG) de la CUD a été développé et mis en exploitation depuis 1994 grâce à des financements de la coopération française. Il est aujourd’hui largement sous exploité par l’ensemble des services techniques transversaux de la CUD et des autres acteurs du territoire urbain. Partant de ce constat, le délégué du Gouvernement de la CUD a sollicité la CUS pour l’accompagner dans la modernisation et le redéploiement de son SIG. 

Conformément aux objectifs de développement urbain de la CUD consignés dans le schéma de stratégie de développement de la Ville de Douala à l’horizon 2025, ce projet vise la mise en place d’un SIG performant, en faisant évoluer l’existant vers un véritable outil de gouvernance urbaine, basé sur une infrastructure de géo-données partagées par les services de la CUD et tous les opérateurs urbains, en vue de gérer la ville sur la base de données fiables qui font actuellement largement défaut. 

Deux missions successives du service d’informations géographiques de la CUS ont séjourné à Douala en 2010 et 2011. Le diagnostic posé et les recommandations proposées ont orienté le choix de la CUD vers une solution technique et organisationnelle de modernisation de son SIG en rapport avec ses besoins et les perspectives de développement de la ville. Le plan d’actions est mis en œuvre progressivement, profitant de l’opportunité du démarrage en 2015 du projet d’assainissement pluvial de Douala qui lui procure un support opérationnel et des moyens financiers. Ce dernier prévoit également la formation d’une vingtaine de cadres de la CUD (certains cadres de la communauté urbaine de Yaoundé sont également concernés) ; l’ENGEES les accueillera pour quelques modules de formation spécifiques dans le cadre d’un mastère spécialisé pendant que la CUS mobilisera ses agents pour professionnaliser les cadres de la CUD sur la base d’expériences concrètes.