Restructuration urbaine à Yaoundé VI

  • Partenaires au Nord : ministère des Affaires étrangères et du Développement international (MAEDI), Région Grand Est, Ville d’Erstein
  • Partenaires au Sud : Commune d’arrondissement de Yaoundé VI, Association Internationale des Maires Francophones, ERA Cameroun, Programme de gouvernance urbaine, ONU Habitat

Les villes africaines sont caractérisées par un fort taux d’accroissement spatial et démographique. Le développement de quartiers mal structurés et sous équipés en services urbains de base accompagne ce phénomène. Afin d’améliorer les conditions de vie des habitants de ces quartiers, le maire de Yaoundé 6 a mobilisé les partenaires au développement agissant sur le territoire de sa commune dont l’Ircod et la Ville d’Erstein pour réfléchir à la restructuration de l’ilot urbain pilote de Nkolbikok.

Sur la base d’une démarche participative, un véritable projet de restructuration urbaine doit voir le jour sur l’ilot urbain de Nkolbikok (70 ha, environ 25 000 habitants). Au-delà de l’augmentation du niveau des services urbains de base, il s’agit aussi d’intégrer cet ilot dans l’ensemble urbain qui l’entoure en développant la mobilité (réseau de voirie), en sécurisant le foncier (cadastre et titres fonciers) et en travaillant sur la qualité de l’habitat.

L’action de l’Ircod a contribué depuis 2002 à la structuration des habitants en comités, interlocuteurs de la municipalité pour les interventions visant l’amélioration physique de l’ilot. Ainsi, les réseaux d’éclairage public et de pistes piétonnes bétonnées ont été densifiés. Orienté par l’exécutif municipal vers cet ilot, ONU Habitat a ensuite mandaté l’ONG locale ERA Cameroun pour proposer un plan de restructuration de cet ilot. L’Ircod a été associé pour étudier le développement du réseau des voiries et pour conduire une étude portant sur la sécurisation de la ténure foncière. les prémiers financements (UE via ONU Habitat et fonds de contrepartie locaux) ont été accrodés pour un démarrage des travaux en 2015. Un plan local de gestion de l'environnement est également en cour de réalisation grâce à des fonds européens mobilisés par la commune.