Gestion durable de bassins versants à Limbé

  • Partenaires en France : ministère des Affaires étrangères et du Développement international (MAEDI), Région Grand Est, Agence de l’eau Rhin-Meuse (AERM),  Ville de Colmar, Chambéry Métropole, Hydraulique sans frontières (HSF)
  • Partenaires au Cameroun : Communauté urbaine de Limbé

En raison du grand dynamisme qu’ont montré les responsables politiques de la Communauté urbaine de Limbé dans le cadre d’un projet de soutien au collectivités locales mis en œuvre par la coopération française, l’ambassade de France au Cameroun a suggéré dès 2001 que des liens de coopération décentralisée puissent se nouer entre cette commune et une collectivité locale alsacienne.
A l’occasion d’un séjour en France en 2009, le délégué du gouvernement a rencontré le maire de Colmar. Leurs échanges ont confirmé leur volonté de travailler ensemble à l’élaboration et la mise en œuvre d’une politique de sécurité civile (protection des personnes et des biens).

Des inondations meurtrières et des coulées de boues ont endeuillé la ville de Limbé en 2001. Les autorités locales ont été amenées à prendre des initiatives visant à réduire l’impact des risques naturels sur les populations. La priorité porte sur la lutte contre les inondations et les glissements de terrain en s’efforçant de maîtriser l’écoulement des nombreuses rivières qui traversent la ville de Limbé.

En 2011, un diagnostic technique et hydraulique dans un bassin versant pilote d’une zone urbaine traversée par la rivière Womangé a été confié à deux élèves ingénieurs. Les conclusions et recommandations de celle-ci ont servi de base au travail d’un expert d’HSF, en mission à Limbé en 2013. Des informations complémentaires ont été collectées par deux autres élèves ingénieurs la même année. Un plan d’actions a ensuite été proposé à la communauté urbaine pour in fin pouvoir élaborer un schéma directeur d’aménagement de ce bassin versant. Une étude topographique de ce bassin confiée en 2014 à un bureau d’études local aboutira au dimensionnement des premiers travaux d’aménagement pour lesquelles les études préliminaires sont prévues en 2015.