Assainissement à Douala et Yaoundé

  • Partenaires au Nord : Région Grand Est, Ville et Eurométropole de Strasbourg, Ville d'Erstein, ENGEES
  • Partenaires au Sud : Communes d’arrondissement de Douala IV et Yaoundé VI, Communautés urbaines de Douala et Yaoundé, ERA Cameroun, École nationale supérieure de polytechnique de Yaoundé (ENSPY)

Les problématiques liées à l’assainissement sont encore trop rarement prises en compte par les politiques publiques dans les pays en développement. A partir de ce constat, l’ENSPY, entourée de ses partenaires, a défini un programme de recherche universitaire. Le projet, terminé en avril 2014, s'est interessé aux conditions d'améliorations de l'assainissement dans deux quartiers pilotes de Yaoundé et de Douala, afin de préserver la qualité des ressources en eau et de donner aux gestionnaires urbains des réponses concrètes dans le domaine de l'assanissement de base (latrines) et collectif (réseaux).

Le projet a dressé un état des lieux techniques et propose, sur la base de l'étude des pratiques de l'ensamble des maillions composant la chaîne des acteurs tout au long de la filière, des solutions techniquement et socialement adaptées, accéptées et durables.

Avec le fonds complémentaires de l'Agence de l'eau Rhin-Meuse une quinzaine de latrines pilotes sont installées au Douala et à Yaoundé. Des campagnes de sensibilisation à l'usage de ces latrines et à la construction de latrines similaires ont été organisées auprès des habitants des zones concernées.

Au terme de projet, un séminaire international a été organisé à Yaoundé et a accueilli l'ensemble des répresentants des bailleurs de fonds, les professionnels du secteur associés à l'action et des enseignants et chercheurs scinetifiques intéressés par la thématique.